Contes. Papang partage ses « Zistwar » à Kéroulas

By 26 janvier 2013Média

Dans le cadre de son exposition sur le thème de « L’esclavage à travers l’histoire », et qui est encore visible jusqu’à mardi, la médiathèque a organisé, same-di, un après-midi de contes réu-nionnais avec Patrice Guezello, dit « Papang », au manoir de Kéroulas.

« Kraké », « Kriké » une formule magique

Devant une assemblée bien four-nie, et avant d’entamer son spec-tacle intitulé « lfreeKaf » (créa-tion de contes réunionnais), Papang s’est adressé au public de cette façon : « Je propose à la cour qui, je suis sûr, ne dort pas, de répondre « Kraké » quand j’aurais lancé la formule magique « Kriké ». C’est avec beaucoup d’enthou-siasme que les spectateurs ont coopéré aussitôt, avant de se lais-ser très vite transporter dans un pays sans frontières, dans les contrées lointaines et magiques d’une île réinventée, notamment à partir de personna-ges emblématiques et fondateurs de la mythologie réunionnaise, tel que Granmèr Kal.

Un public conquis

« Est-ce que la cour dort ? Non bien sûr que non ! La cour ne dort pas », répondait l’assem-blée, à chaque fois que la ques-tion lui était posée. Alors, le voya-ge dans l’île se poursuivait, en croisant régulièrement la rou-te de nombreux personnages réu-nionnais : Tizan, Grandyab, Todi (la tortue), le Dodo et bien  d’autres encore. Les « Zistwar », histoires créoles et réunionnaises, narrées par ce natif de l’île de la Réu-nion, ont été très suivies et appré-ciées par des enfants et des adul-tes, ravis.

X